IMG_8460

Lors de notre précédent passage à la Souffrière (link), le Petit et le Gros Piton m'avaient tapé dans l'oeil. Je souhaitais vraiment revenir ici pour gravir un de ces sommets. Si le Petit Piton est le plus célèbre des deux (voir Superman's flight dans Superman II), il est officiellement interdit à la marche. Le Gros Piton (altitude), quant à lui est plus facile d'accès et son ascension est même très organisée.

IMG_8461

 

Une fois que nous nous étions décidés pour le Gros Piton, restait à se décider avec ou sans nos schtroumpfettes. Finalement, nous avons choisi de confier Perle à nos amis marins et d'emmener la Mouette avec nous, dans son Ergo. Advienne que pourra.

 

P1040932

Au petit matin, j'étais prise de doutes : il avait beaucoup plus tout la nuit, et si il pleuvait autant aujourd'hui, et si.. et si.. ? Alors, nous sommes partis avec deux sacs poubelles en prévision des grains ainsi que des couches de rechange, de l'eau, un pique nique pour nous et des pâtes froides pour la Mouette …. (je précise que tout notre matos de rando est au garde meuble en France, ainsi que nos ponchos). A 7h du matin, nous avions rendez-vous avec le Ranger qui nous avait fait payer la veille la bouée au mouillage et qui s'était proposé comme taxi.

 

P1050047

Une demi-heure après, nous arrivions à Fond Gens Libre, d'où débute la rando. Après avoir payé des droits d'entrée de 30 US $ /personne, nous nous sommes retrouvés flanqués d'une guide, Christina. Qui, de toute la ballade, ne nous parla essentiellement que pour nous dire quand nous arrivions à un banc, que c'était le quart, la moitié ou les trois quarts de l'ascension, laquelle était divisée en parts absolument inégales. Il est vrai qu'elle faisait cette rando tous les jours... De toute façon, le chemin est inratable et de mon point de vue le guide n'est que business ici.

 

Nous avons démarré à 8h. Au départ le chemin monte doucement, puis devient carrément très raide dans la seconde partie. Ca monte fort, mais le chemin est très bien aménagé, il y a des marches ou des ballustres pour se tenir.

P1040936

Toute l'ascension se fait dans une forêt tropicale très dense, humide, boueuse.

P1040967

 

Les rochers étaient un peu glissants à cause des pluies de la nuit, mais nous avons été chanceux, car il n'y eu aucun grain pendant notre rando.

 Quant à la Mouette, elle a été a-do-ra-ble. Elle rigolait, elle soufflait très fort pour m'imiter et puis elle a beaucoup dormi. Je l'ai portée toute la montée dans son Ergo. Au début en ventral car elle dormait comme ça en sortant du taxi, mais ce n'était pas pratique ni pour l'équilibre, ni pour voir où je mettais les pieds. Ensuite, dans le dos et c'était nickel. A 12 mois (et 9 kg), elle était la plus jeune ce jour là au sommet. Je dois dire qu'elle a fait son petit effet, que d'exclamations à notre passage ! En réalité, nous pensions que l'un d'entre nous resterait avec elle en cours de rando tandis que l'autre irait au sommet, mais comme ça allait bien on a poursuivi.

 Nous sommes arrivés au sommet à 10h.

P1040972

P1040974

  Mon homme a continué pendant 10 min un chemin plus « extrême » pour avoir une belle vue sur le Petit Piton.

P1040980

P1040982

Au sommet, nous avons pris notre temps et puis nous sommes redescendus. Mes cuisses étaient en feu à la fin (vive le manque d'entraînement) mais j'étais ravie.

P1050030

 

P1050022

En bas, notre taximan nous attendait pour rallier Marigot Bay, où s'était rendu notre SEA4C dans la matinée. Ce que nous avons vu de Sainte Lucie dans ce trajet retour m'a conforté dans mon opinion : c'est une très très belle île, luxuriante, verte, tout en relief, à découvrir !