Alors que nous avons entamé notre remontée vers la Martinique (nous venons d'arriver à Bequia), voilà le récit de la suite de notre parcours dans les Grenadines.

Après l'île d'Union, nous avons mouillé entre Petit Saint Vincent (île privée) et Petite Martinique. Le mouillage était superbe. Notre bateau copain Cyrano était avec nous, nous avons pu fêter les 1 an de la Mouette tous ensemble, avant de prendre des routes différentes (c'est Perle qui était triste). Des crêpes et un gâteau au chocolat miaaaaaaam.

IMG_8085

Petit Saint Vincent n'abrite qu'un hôtel luxueux, des chèvres et des moutons en liberté. Il est interdit de pénétrer sur l'île hormis pour l'accès au bar ou à la boutique (où le moindre tee shirt souvenir coute 50 US $). Dans un puis près du barbecue du restaurant, barbotent des langoustes géantes de 5 kg chacune, amis travailleurs, venez vous reposer ici, vous serez bien servis. Comme nous on ne travaille plus, alors on ne s'est autorisé que le cocktail au coucher du soleil, c'était fort agréable.

 

IMG_8026

IMG_8044

 

Le lendemain, nous avons fait un tour à petite Martinique. Enfin une île qui ne semble pas dénaturée par le tourisme (de riches). Des gens simples, des chèvres et des chiens partout, pas de boutique souvenirs, des prix alimentaires corrects. C'était comme une promenade à la campagne, qui faisait un bien fou.

 Puis nous avons passé 3 jours à Carriacou. D'abord une après midi à Hillsborough, pour faire les formalités d'entrée de territoire (vraiment longues). Puis en fin d'après midi, nous avons mouillé à Sandy Island, une petite langue de sable entourée d'une eau chaude et cristalline. Il y avait là un ballet de pélicans qui plongeaient dans l'eau pour haper le poisson.

IMG_8090

IMG_8108

Notre capitaine a lui aussi pêché :  

IMG_8112

Grâce à lui, je peux crâner désormais, moi je préfère les langoustes brésiliennes aux américaines (les plus petites et sombres sur la photo). Leur chair est plus ferme et si gouteuse !

Ensuite, le lendemain nous avons mouillé à Tyrrel Bay. Il y a une grande mangrove dans cette baie, où peuvent s'abriter les bateaux en cas de cyclone.

IMG_8131

IMG_8143

 Alors que je me promenais avec les filles et que la Mouette commençait à ramasser des feuilles, un mec tenant une gargote sur la plage s'est précipité sur nous pour nous dire de jeter les feuilles. C'était des feuilles d'un Mancenillier, elles sont toxiques. Puis le gars nous a amené une bassine d'eau savonneuse pour nous laver les mains et les bras. Très prévenant. Le soir, nous avons mangé chez lui de fabuleux beignets. Nous étions sur la plage, accompagnés par des joueurs de tam tam et d'un feu de digne de la Saint Jean, à la cool ; les enfants à portée de baby phone sur le bateau...

Tout au sud de Carriacou, nous avons enfin mouillé à l'île de la Saline. Cette île est entourée au Nord par une longue barrière de corail qui a été décimée. De tous les endroits où nous sommes allés jusqu'à présent, cet ici, au plus proche de l'île que j'ai vu le plus beau spectacle aquatique jusqu'à présent. Des poissons de toute les tailles et de toutes les couleurs, des coraux blanc, violet, jaune, rose... L'eau était d'une limpidité extraordinaire. Dommage que ce mouillage bougeait tellement que nous puissions y rester, c'était magnifique. 

IMG_8167

IMG_8178